Maison du Coeur-de-Lion

Forum de la Maison du Coeur-de-Lion, guilde militaire et commerçante JdR sur Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Catalogue officiel des ventes Lionheart - année 34

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiel
PDG de la Karabor Fancy Chicken
avatar

Messages : 915
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 23
Localisation : Les pieds sur le bureau d'Eldren.

MessageSujet: Catalogue officiel des ventes Lionheart - année 34   Mer 12 Mar 2014 - 11:21

Armes traditionnelles, disponibles en permanence et sur commande éventuelle.

Lourde épée longue en cuivre :
Cette lame longue d'un peu plus de 50 cm de long est en acier mêlé à une faible quantité de vrai-argent pour rendre sa couleur encore plus blanche. Son pommeau est orné d'un petit cabochon de verre bleu quadrangulaire, ses quillons moyennement marqués et sa poignée de cuir torsadé. Ses deux tranchants s'entretiennent à la pierre à aiguiser moyenne.

Poids : Moyen ; Coût : 25 pièces d'or.

Lame farouche :
D'une longueur de 40 cm, légèrement incurvée et pourvue d'un unique tranchant effilé comme un rasoir, elle se trouve forgée dans un acier classique et sa poignée sculptée dans une bille de chêne clair, qui n'est pas recourbée mais droite, avec un pommeau formé par une sphère d'acier aplati. L'entretien de la lame s'effectue à la pierre à aiguiser moyenne.

Poids : Léger ; Coût : 20 pièces d'or.

Lame pernicieuse en mithril :
Ce sabre légèrement incurvé de 49 cm de long est formé à partir d'une bande d'acier à garde traditionnelle plate. Sa poignée est formées d'annelets de cuir et d'acier étagés sans fioritures. Un modèle plus grand, s'utilisant à deux mains existe également, avec une lame dix centimètres plus longue et une poignée plus simple (Tigresse glaciale) et se ravivent tous deux au silex dense.

Poids : Léger à moyen ; Coût : 25 pièces d'or.

Rapière éblouissante en mithril / Rapière en adamantite :
Cette arme, identique aux spécimens de Gilnéas mesure 58 centimètres de la pointe à la garde. Conçue comme une arme d'estoc, sa pointe a été renforcée par adjonction d'une plus forte proportion de mithril par brasage et martelage. Assez fragile, elle est peu adaptée au champ de bataille, mais bien plus pour l'apparat et les duels. Disponible en deux coloris.

Poids : Léger ; Coût : 30 pièces d'or.

Lame fantôme :
Chef d'œuvre de l'enchantement, c'est la glace d'un lac alteran au bleu somptueux qui, après avoir été soigneusement découpée et ciselée a subi nombre d'enchantements pour l'empêcher de fondre ou de se briser en milliers d'esquilles, ou bien de geler la main de son propriétaire. Sa garde a été assemblée par un savant système de mortaises puis soigneusement soudée, formée dans du bronze avec un fort pourcentage d'étain, lui donnant sa teinte bleue caractéristique. Enfin, son pommeau est serti d'un magnifique lapis-lazuli veiné d'or.

Poids : Léger ; Coût : 250 pièces d'or.

Exécuteur d'obsidium :
Redoutable arme, cet exécuteur est façonné dans un acier assombri par un fort alliage plomb-obsidium. Sa garde longue, directement façonnée dans l'acier permet un emploi en estramaçon ou en épée bâtarde, dotée de quillons larges mais pas d'un pommeau décoré. La lame large est incisée sur ses bords et de chaque côté de la ligne médiane peu marquée. Ses deux tranchants se ravivent au silex à aiguiser lourd.

Poids : Important ; Coût : 100 pièces d'or.

Lourde épée large en cuivre : Se développant sur 95 centimètres, la lame comporte une échancrure juste avant la garde, qui est rehaussée de cuivre neuf scintillant jusqu'au pommeau non ouvragé. Un ruban vert s'enroule autour de la longue poignée. L'entretien s'effectue à la pierre lourde.

Poids : Moyen ; Coût : 30 pièces d'or.

Estramaçon en bronze :
Une lame de 82 centimètres de long, dont la forme rappelle une feuille effilée, fabriquée dans un acier classique et dont la garde et la poignée est façonnée dans du bronze vieilli pour lui donner sa couleur verte. Sa poignée est renforcée de cuir, tandis que le pommeau n'est pas décoré. Même entretien que la précédente.

Poids : Léger moyen ; Coût : 30 pièces.

Dague à manche de perles :
Cette dague fine et pointue de 21cm de long s'utilise indifférent comme stylet ou couteau de jet, son manche étant lesté pour lui permettre de tourner aisément dans les airs. Sa poignée de cuir bleu pâle a été creusée pour y fixer par brasage un fil de perles blanches s'enroulant en deux tours sur sa longueur.

Poids : Très léger ; Coût : 20 pièces d'or.

Grand couteau en bronze / Couteau à lame large :
Ce couteau à lame crantée est idéal pour les aventuriers et personnes prévoyantes, d'une longueur de 18 cm pour la lame que l'on ravivera à la pierre à aiguiser de toute dureté. Son pommeau est lesté, lui octroyant une certaine masse pour une meilleure prise en main. Disponible en deux coloris pour la poignée doublée de cuir : naturel et bleu sombre.

Poids : Assez léger ; Coût : 20 pièces d'or.

Coutelas d'ébène :
Un kriss sinueux, dans des tons sombres, en acier plombé, élégant et féminin, d'une longueur de 22 cm. Aiguisé à la pierre moyenne, ce poignard est autant une arme qu'un objet d'apparat.

Poids : Léger ; Coût : 15 pièces d'or.

_________________
"L'Archange Corwin passera avant la tempête avec des éclairs sur la poitrine. Quand il lui sera demandé où il va, il dira : "Aux extrémités de la Terre." où il se rend sans savoir quel ennemi l'aidera contre quel autre ennemi, ni qui la Corne touchera".
Roger Zelazny, Cycle des Princes d'Ambre, V
Kiel Reginald Bransian d'Althain, Duc d'Aiglepic, Seigneur Coeur-de-Lion.


Fingal d'Althain, héritier d'Aiglepic, fils illégitime de Kiel.
Juran Aubeciel, Evêque de Castafol-Aiglepic.
Erisdar d'Amblerash, Chancelier d'Aiglepic.
Renver Winterlake, Archonte du Renver.
Alistair Wakefield, docteur, alchimiste, apprenti ingénieur, aventurier doux dingue, allié des Valenfleur et des d'Althain, indépendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiel
PDG de la Karabor Fancy Chicken
avatar

Messages : 915
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 23
Localisation : Les pieds sur le bureau d'Eldren.

MessageSujet: Re: Catalogue officiel des ventes Lionheart - année 34   Mer 12 Mar 2014 - 11:34

Armes magiques, récupérées ici et là par les agents de la Maison ou par des particuliers. Prix à débattre.

Cendrefil

Cendrefil est un katana noir, appartenant à l’un des nombreux morts héroïques des Steppes Ardentes lors de la bataille menée par Anduin Lothar au pied du Mont Rochenoire. Il est dit de lui qu’il a pris un si grand nombre de vies orques que l’acier de la lame est devenu gris, nimbé de cendres abrasives. Aujourd’hui encore, entre les mains d’un bon combattant, il semble vif, comme doté d’une vie propre, résonnant encore des échos des combats du passé.


Le Tranchant de Fel'Vain

Le Tranchant de Fel’Vain est une antique lame orque de Draenor maniée par le seigneur de guerre Fel’Vain et transmise de génération en génération. Celui-ci a trouvé la mort au cours de l’Ouverture de la Porte des Ténèbres, et un combattant orc de la Horde d’Azeroth l’a ensuite récupérée, puis perdue dans les combats dans le Marais des Chagrins contre l’Alliance du Guet-de-l’Estran. Son nom signifie la Tourbière Rouge, nom donné a posteriori, puisque son véritable nom est perdu. L’arme goutte encore du sang de milliers de morts de toutes les races.


Baridyen

Baridyen est une hache à une main à la poignée incurvée et au tranchant glacial. Elle est autant une arme de jet qu’une arme de combat. Etant l’arme favorite d’un chaman nain de la Brigade de la Marche de l’Ouest, elle a été retrouvée plantée dans le crâne d’un dragon aux Grisonnes. Son acier est perpétuellement gelé, piqueté de givre, exhalant parfois un souffle de vent chargé de flocons nordiques. Son nom signifie ténacité.


Midlyr

Midlyr est un rasoir aux délicates teintes jaunes, oranges et sombres, l’arme favorite de Prandey, un redoutable assassin sin’dorei se faisant passer dans le Nord pour un aimable barbier quel’dorei. Très légèrement infusé par la magie du Puits solaire, la courte lame ne s’use ni ne s’émousse jamais, adoptant l’apparence d’un rasoir classique gris fer. Synonyme de « phrase musicale », Midlyr chante encore à l’heure exacte où son propriétaire a trépassé définitivement après s’être étouffé sur un cartilage lors d’un repas de volaille en sauce.


Lia'Saer

Lia’Saer, le Cercle d’Or, est un estramaçon autrefois manié par Keldmarr le Pieux Défenseur, paladin de la Main d’Argent, mort en protégeant un convoi de réfugiés de Stratholme fuyant vers Dalaran. Bénie par la Lumière, on dit que, alors même que Keldmarr était tombé, les morts relevés par le Fléau ne purent s’approcher de lui ou du chariot tant la puissance sacrée qu’elle dégageait les brûlait. De son vivant, Keldmarr était un honnête cavalier dont le seul péché était celui de la boisson, d’où le nom de son épée, rappelant la forme de la chope de bière vue du dessus.

Spoiler:
 

_________________
"L'Archange Corwin passera avant la tempête avec des éclairs sur la poitrine. Quand il lui sera demandé où il va, il dira : "Aux extrémités de la Terre." où il se rend sans savoir quel ennemi l'aidera contre quel autre ennemi, ni qui la Corne touchera".
Roger Zelazny, Cycle des Princes d'Ambre, V
Kiel Reginald Bransian d'Althain, Duc d'Aiglepic, Seigneur Coeur-de-Lion.


Fingal d'Althain, héritier d'Aiglepic, fils illégitime de Kiel.
Juran Aubeciel, Evêque de Castafol-Aiglepic.
Erisdar d'Amblerash, Chancelier d'Aiglepic.
Renver Winterlake, Archonte du Renver.
Alistair Wakefield, docteur, alchimiste, apprenti ingénieur, aventurier doux dingue, allié des Valenfleur et des d'Althain, indépendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cederwynn d'Althain
Raiponce de Lorraine
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Catalogue officiel des ventes Lionheart - année 34   Ven 11 Avr 2014 - 14:12

La lame de l'arche perdue du temple maudit du royaume du crâne de cristal plus communément connue sous le nom de "Foutu reptile".

La légende n'y va pas avec le dos de la main concernant cette relique perdue depuis des temps immémoriaux. Les plus fantasques racontars parlent d'un chasseur de trésor arpentant les royaumes perdus d'Azeroth depuis sa plus tendre enfance, et dont la funeste lame aurait massacré des hordes de lianes et des populations entières de fougères. La légende raconte que l'arme aurait été égarée dans un temple perdu, alors que son propriétaire s'enfuyait, poursuivi par un serpent géant si gros qu'il roulait sur lui-même en hurlant " 'Fallait que ce soit un serpent !"


Brise-genoux

L'histoire veut que Brise-genoux ait été l'arme favorite d'un seigneur nordique d'antan, élevé par une tribu de géants vrykuls et devenu si imposant, fort de plusieurs dragons à son tableau de chasse, qu'il se serait servi de cet imposant maillet pour faire taire les plus légendaires créatures d'Azeroth.
Certains racontent cependant que ce n'est là qu'un vulgaire martelet à réflexe pour genoux, utilisé par un ogre curieusement savant.
Toujours est-il qu'elle reste incontestablement une arme de guerre redoutable et fera fermer le clapet de quiconque prétendra le contraire.
Il est également dit que la célèbre passe martiale éponyme tiendrait son nom de ce marteau. Palabres, palabres !



Le Scalpel de Krastinov

Quel pire fléau qu'une infection après une opération rondement menée ? Quelle pire tragédie que de terminer pareille œuvre, travail d’orfèvre s'il en est, qu'une intervention chirurgicale par une bête bacille ?
C'est suite à cette constatation que le Dr. Krastinov aurait cherché un moyen de stériliser ses instruments. Et c'était sans compter sur ses idées folles qu'il aurait pu se contenter d'une bête eau bouillante. Loin s'en faut ! Il aurait plongé son scalpel au cœur du plus ardent des volcans ! Malheureusement, l'effet fut un tantinet trop prononcé. Et si l'infection fut endiguée... le patient périt calciné.
Mais le scalpel est aujourd'hui une arme de choix pour pourfendre des donjons entiers ! Ou pour des brochettes tajine.



"Coupe-choux" de Théodore

Nous oublions bien trop souvent que même les plus rudes bourreaux ont leur sensibilité. Et ce n'est pas parce que l'on se trouve recouvert du sang des condamnés du soir au matin que l'on ne saurait être coquet. La plus belle illustration de cette affirmation trouve à s'appliquer auprès de Théodore Martinage, bourreau de son état, réputé pour être particulièrement pingre en plus de propre sur soi.
C'est un fait étrange comme l'avarice peut conduire au génie. C'est ainsi que, pour s'économiser l'achat d'un nécessaire de rasage, le brave Théodore inventa un prodigieux outils capable aussi bien de déloger une nuque que de rafraichir une gorge. Le pauvre aurait trouvé la mort après un obscur accident de rasage.

_________________
"Plaisanter en face du danger, c'est la suprême politesse. Un délicat refus de se prendre au tragique." Edmond Rostand.

Cederwynn Cornélia d'Althain, comédienne de Sombrelune, duchesse d'Aiglepic.

Régio Valenfleur, bailli de Landebroce.
Élise Villefort, arquebusière de Comté-du-bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Catalogue officiel des ventes Lionheart - année 34   

Revenir en haut Aller en bas
 
Catalogue officiel des ventes Lionheart - année 34
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EST] catalogue officiel gameboy jeux Xbox, Xbox 360, gamecube
» Need Help ! Date de sortie des Jeux Game Boy.
» [LEGO] Catalogue 2010
» [Guide] Un catalogue complet à remplir !
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison du Coeur-de-Lion :: Ambassade :: Codex-
Sauter vers: