Maison du Coeur-de-Lion

Forum de la Maison du Coeur-de-Lion, guilde militaire et commerçante JdR sur World of Warcraft - Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Angèle de Valmont

Aller en bas 
AuteurMessage
Angèle de Valmont

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Angèle de Valmont   Sam 17 Fév - 1:33

Présentation du Personnage

Nom : De Valmont
Prénom : Angèle
Age : 34 ans
Sexe : Féminin
Race : Humaine
Compétences :
-Maîtrise de la majorité des armes d’hast et du fléau d’armes.
-Maîtrise de l’archerie.
-Bon niveau avec les diverses variantes de l’épée en conjonction d’un bouclier.
-Equitation et combat monté. (Avec lance et sabre ou encore l’arc)
-Niveau convenable avec armes à feu et de trait.
-Notions d’ingénierie de siège.

Description physique et mentale : (20 lignes minimum).

Costaude, féroce et prompte aux beuglantes, la native de Dalaran possède un physique travaillé et sublimé par les champs de bataille, la masse de muscles et de puissance d’une arme vivante.
Elle n’est pas vraiment taillée comme une brute épaisse, sa silhouette certes trop sculptée et costaude pour demeurer dans les standards d’un corps féminin désirable est celle d’une athlète, d’une coureuse agile et rapide aux frappes douloureuses.
Soutenue par une longue paire de jambes puissantes, la dame présente plus de muscles que de formes. Ses abdominaux sont tracés par l’entraînement et l’effort tandis que son buste est avare en formes féminines.
En réalité il est difficile d’imaginer autre chose qu’une combattante chez elle, pugilat, archerie ou joute montée, la guerrière semble rompue à bon nombre des formes d’affrontement.
Son visage reste relativement épargné par les affres de son expérience martiale, elle semble étrangement y tenir malgré qu’elle ne manifeste aucune coquetterie, jamais d’artifices et généralement décoiffée elle renvoie en réalité l’image d’une personne assez peu soignée.
Une tignasse blonde cendrée entoure une peau légèrement halée par le soleil de laquelle ressortent notamment deux yeux bleu azur assez harmonieux. Joufflue malgré des traits de visage sévère, la demoiselle est difficilement qualifiable de jolie. Le doux sobriquet « La belle Angèle » semblant parfaitement ironique.

Assez compliquée de caractère, la demoiselle n’est pas des plus sociable et ira généralement se réfugier derrière la rivalité, la compétition voire l’antagonisme lorsqu’elle n’est pas à l’aise avec son interlocuteur.
Bagarreuse dans sa jeunesse, elle surpasse physiquement la grande majorité de ses consœurs et confrères mais se montre heureusement moins prompte à donner des coups.
Elle sait se montrer convenable et même agréable lorsqu’on caresse l’animal qu’elle est dans le sens du poil, qu’on flatte son égo ou qu’on ne lui cherche aucune noise.
Assez directe, elle n’apprécie pas les pleutres et ceux qui font preuve de fourberie quelconque, le code d’honneur de la guerrière est simple ; simple et martial.



Origine, histoire et cursus : (20 lignes minimum).

Native d’un couple de magiciens de Dalaran, la demoiselle hélas ne manifesta jamais ni d’affinité ni d’intérêt pour les arcanes. Bagarreuse, colérique et pleine de mauvais caractère la demoiselle fut mise sous la garde de son oncle en Hurlevent, ses deux parents bienheureux d’éloigner une fille n’apportant que des problèmes et à l’avenir peu reluisant en la magocratie.
Plutôt que de rester dans les pattes de son sang occupé par ses fonctions à la Tour des mages fraîchement construite, la demoiselle lorsqu’elle entra dans l’adolescence s’engagea dans les armées plutôt que rester oisive, pour s’y former et avec l’espoir d’y briller, d’accomplir par les armes ce qu’elle ne pourrait jamais avec une plume et des sortilèges.
Elle grandira et s’épanouira véritablement dans les forces du royaume, affrontant les Orcs rochenoires, Gnolls et autres Kobolds dans sa jeunesse. Malgré une participation à la majorité des conflits récents, Norfendre, affrontements contre la Horde après le Cataclysme et en Pandarie, défense du royaume contre la croisade ardente et un engagement dans les Armées du Déclin de la Légion, la demoiselle jamais ne grimpa dans les échelons, un caractère incompatible avec la fonction de commandement à en écouter ses supérieurs.
Retournant en Hurlevent par défaut une fois les plans de Sargeras contrariés, elle ira prendre une décision radicale pour son avenir.



Lettre de candidature rp adressée aux officiers ou au Seigneur de la Maison.

Citation :
Au Duc d’Althain et aux officiers de ses armées ;
Monsieur, madame (J’ignore bien qui lira ce message) je vous adresse cette lettre, vous vous doutez bien dans le but d’une rencontre pour intégrer vos armées.
Je ne vais pas dresser de liste grandiloquente et pour me mettre en lumière de mes faits d’armes, je n’ai pas cette prétention et en l’affaire il serait bien hypocrite de laisser les mots s’exprimer plutôt que mon fléau. J’ai un attachement particulier pour le Nord des royaumes de l’Est, pour ce qui autrefois était la grande Alliance et l’union des royaumes humains. Native de Dalaran, j’ai passé mon adolescence et fait mes armes en Hurlevent, bercée par les récits des exploits de mes aïeux.
Maintenant que la Légion est vaincue et Azeroth sauvegardée, j’apprécierai mieux mettre ma lame au service d’une cause qui me plaît. Car oui, je ne suis pas de ces greluches qui peuvent retourner à la vie civile en un battement de cil, qu’un foyer chaud attend le soir et qui ira bercer sa gamine affreuse. Non monseigneur, messieurs les officiers je suis une fille du champ de bataille, hélas la guerre est mon seul point fort et Galant (Mon cheval) le seul homme de ma vie.
Pourquoi votre cause plutôt qu’une autre ? Ma foi, si les titulatures à rallonge avec lesquelles vous aimez vous introduire sont chacune pour honorer une victoire, un fait d’armes et non pas une fioriture pour se pavaner comme un dindon en bonne société, j’imagine que vous envisageons l’existence avec la même longueur d’onde.
J’ai sale caractère, monseigneur le Duc, messieurs les officiers. Si vous interrogez mes anciens supérieurs on me qualifiera au mieux de grande gueule, pour autant je sais être disciplinée et respectueuse des hiérarchies. J’ai parfaitement conscience de postuler pour une Maison devant garder et renvoyer une image, au travers même du plus simple de ses soldats. Franche certes, mais je sais être convenable en société, c’est-à-dire parfaitement silencieuse lorsque c’est de rigueur.
Je ne suis pas une gueularde analphabète qui postule pour une compagnie de soudards et je ne sais quel mercenaire qui guerroie pour de l’argent et s’accoquine avec canailles, corniauds et autres coureuses de remparts.
Non monsieur le Duc, messieurs les officiers je sais me tenir comme il se doit, j’ai plus de bon sens que le quidam lambda qui vend sa lame, la discipline d’un homme de Stromgarde et la férocité d’un Orc au combat.
Donnez-moi une date, un lieu, indiquez-moi comment m’y rendre et j’irai vous prouver ma valeur et la férocité de mes convictions autant que mon envie de m’engager.


HRP


Détails que vous jugez bon de préciser (facultatif) :Je ne sais plus faire des candidatures comme il faut alors j'ai notamment insisté sur le point ou je suis le plus à l'aise; la lettre Rp. J'espère que vous ne m'en voudrez pas Sad

Âge :Majeur aux États-Unis.

Pourquoi nous ?
Pour entendre une nouvelle fois la légende de la canne qui fait pouet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Angèle de Valmont
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Énigme 032 : Quand Angèle fut seule...
» 08/10 Big Fun EDH Tournament - Innistrad Allowed
» Demande d'annulation de mariage
» Les origines et la signification des noms de nos personnages.
» Demande de Pastorale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison du Coeur-de-Lion :: Recrutement :: Candidatures Refusées-
Sauter vers: