Maison du Coeur-de-Lion

Forum de la Maison du Coeur-de-Lion, guilde militaire et commerçante JdR sur Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Maison du Coeur de Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Invité



MessageSujet: La Maison du Coeur de Lion   Sam 17 Mar 2012 - 10:27




La Maison du Cœur-de-Lion est une maison noble prenant racines en Lordaeron et Alterac. D’origine fort ancienne et modeste, les légendes placent sa fondation sous l’Empire d’Arathor, où le clan Tue-le-Lion devient par hommage à l’empereur la famille Cœur-de-Lion. Devenant commerçants à l’époque des Sept Royaumes, elle tombe dans l’oubli avec la montée du Fléau qui ravage Castafol et emporte son Seigneur. Elle connaît de nouvelles belles heures au crépuscule de l’an 31 par l’entremise d’Ethan Lionheart, puis son neveu Eldren. Désormais aux mains de Kiel d’Althain, ancien Régisseur de la Maison sous Eldren, les activités de la Maison se développent aujourd’hui autour de trois axes : la guerre, la politique et le commerce, tous liés et interdépendants.
***



La légende veut que les origines de la Maison du Cœur de Lion remontent jusqu'aux premiers Hommes : le clan n'avait pas alors de nom, il était faible et au bord de la destruction. Seul le charisme et la puissance du chef, un homme gigantesque du nom d'Harklès, permettait aux hommes et aux femmes épuisés et affamés de continuer à marcher chaque jour vers l'inconnu et une mort certaine.

Un jour, alors qu'ils s'arrêtaient pour se reposer dans une caverne, ils furent confrontés à un problème épineux : la caverne était habitée par un lion énorme. Gigantesque, l'animal fut sans doute le plus grand spécimen de son espèce à jamais voir le jour. Terrifiant et affamé de surcroît, le Lion bondit hors de la tanière et commença à dévorer les humains, gobant la tête de l'un, en tuant deux autres d'un seul coup de griffe. Soudain, alors que la fourrure de la monstrueuse bête se couvrait lentement mais sûrement d'écarlate, Harklès bondit sur son dos et enserra son cou de ses bras puissants.

Le Lion tenta de le déloger, mais rien n'y fit. Le géant serra, serra et serra encore, tant et si bien que l'animal finit par suffoquer, étouffer, abandonner et finalement mourir. La bête vaincue, Harklès se fit une parure de son immense fourrure. La caverne devint un lieu sacré pour le clan qui prospéra dès lors dans les giboyeuses collines au pied des montagnes d'Alterac. On donna au héros le nom de ''Tue-le-Lion". Le clan garda ce nom par la suite.


Les siècles passèrent et le clan prospéra. Les hommes chétifs devinrent de puissants guerriers à la carrure impressionnante, la vie rude aidant. Leurs cheveux blondirent sous le soleil clair de la région montagneuse. Ils furent bientôt craints par tous les clans voisins, car prenant plus goût à la guerre et à la chasse au lion qu'au travail de la terre ou à l'élevage, ils furent bien souvent obligés de mener de violents raids contre leurs voisins pour y prélever de quoi se nourrir.

Puis vinrent les Arathis et leur grande armée. Ils asservirent les clans voisins un à un, et se tournèrent finalement vers les Tue-le-Lion. Peu nombreux et n'ayant pas beaucoup d'autres trésors qu'une caverne facilement défendable et qu'une monstrueuse parure en fourrure de lion, l'empereur d'Arathor décida de ne pas perdre de temps avec eux : il ordonna qu'on les extermine, qu'on bâtisse un fortin à l'emplacement de la caverne et qu'on lui ramène la fourrure en guise de trophée.

Quelle ne fut pas sa déconfiture lorsqu'il constata bientôt la fureur guerrière du clan. A seulement trois cents dont des femmes et des enfants, à l'entrée de leur caverne sacrée et mené par leur chef paré de l'antique fourrure du Lion Géant, ils réussirent à tenir tête six jours entiers contre l'armée ennemie qui semblait innombrable. Pas un instant ils ne perdirent le moral, pas un instant ils ne baissèrent les armes, et tous combattirent jusqu'à leur dernier souffle, femmes et enfants compris.

Mais bientôt, les colosses blonds durent plier le genou, seul leur chef, dans sa parure terrifiante, tenait encore debout après six jours. Reconnaissant sa défaite en constatant qu'il était le seul survivant, il déposa arme et fourrure au pied de l'empereur d'Arathor, et jura de le servir avec sa vie et jusqu'à sa mort, à la condition que son clan soit enfoui dans la caverne sacrée et qu'on fasse effondrer cette dernière sur leurs têtes pour qu'elle ne soit jamais bafouée. Clément, trop heureux d'en avoir fini avec ces fous furieux et d'avoir obtenu un tel guerrier dans ses rangs, le seigneur des Arathis accéda à cette requête et tint à peu près ce discours :

''Tu es non seulement un grand guerrier, mais tu es aussi un grand cœur, noble et aimant. Peut être qu'à force de t'abreuver du sang des lions, tu est toi même devenu un lion. Ainsi tu t'es agenouillé devant moi en chef des Tue-le-Lion... relève toi à présent, et arme au poing, Homme-Lige. Relève toi en Coeur-de-Lion !"

Les Cœur-de-Lion servirent dès lors les Empereurs d'Arathor de père en fils en tant qu'Hommes-Liges du Roi. Ils naissaient et mourraient à son service et chargés de la pire besogne qui se puisse concevoir : ne vivre que pour mourir pour un autre. Qu'à cela ne tienne, ils considérèrent tous cela comme un honneur et se débrouillèrent presque toujours pour mourir avec honneur.

Ou en tout cas cela dura jusqu'à la dislocation de l'Empire, dès lors qu'il vola en éclats et qu'il n'y eut plus d'Empereur, les Lionheart se considérèrent comme relevés de leur serment. Pas d'empire, pas d'empereur. Pas d'empereur, personne pour qui mourir, désertant donc leur poste à Stromgarde pour fuir vers le Nord, ils abandonnèrent par là même les quelques titres de noblesse qu'ils avaient acquis en faisant de bon mariages ou en servant fidèlement les Arathis.

Ils disparurent dans la nature pendant plusieurs génération sans plus faire parler d'eux, déménageant souvent, devenant mercenaires pour vivre, parfois même volant pour survivre. Puis finalement, l'un d'entre eux eu l'intelligence de devenir marchand ... Et c'est un pari qui s'avéra fructueux, en quelques générations ils firent fortune. Et cela dura jusqu'au dernier chef de la famille connu, Soth Lionheart, qui était à ce point riche qu'il put acheter un titre de noblesse en Lordaeron.

Le Seigneur Soth Lionheart avait tout : une femme aimante, deux fils vigoureux, un titre de noblesse et une richesse incommensurable. La Maison du Coeur-de-Lion n'avait plus autant brillé depuis des siècles : de Lordaeron à Stromgarde en passant par Gilnéas, nombreux étaient ceux qui avaient des dettes d'or sonnant et trébuchant envers la riche famille.

Le fils aîné, Jon, n'avait que peu d'intérêt pour l'or. Il aimait la chevalerie, l'honneur et tout ce qui s'en suit. Il abandonna ses responsabilités d'héritier et partit vers le sud, servir dans les contrées encore hostiles de Hurlevent où l'on dit que les trolls pullulaient toujours dans les forêt. Il y devint officier de la garde en quelques années, épousa une fille de riche marchand et donna naissance à Elisabeth et à Yvan. Ce fils sera intégré à son tour dans l'ordre des Chevaliers d'Azeroth, au service de Lothar. Jon et sa femme périrent lorsque Hurlevent fut rasée par les orcs. Yvan réussit à fuir avec sa soeur et Lothar sur les bateaux en partance pour Lordaeron. Il plaça sa sœur dans un couvent et n'entretiendra dès lors plus qu'une correspondance épistolaire avec elle, trop occupé par la guerre.

Le fils cadet, Valmar, devint l'héritier, et épousa donc une cadette de grande famille. A peine l'eut-il mise enceinte qu'il mourut d'une chute de cheval dans les montagnes d'Alterac. La femme donnerait plus tard naissance à Ethan Lionheart, le premier Lionheart au cheveux noirs depuis de nombreuses générations.

Le troisième fils, Edward, ayant très jeune manifesté un important don pour la magie avait été envoyé très jeune à Dalaran et n'avait jamais pris la peine d'envoyer des nouvelles à sa famille, aussi était-il à peine considéré comme existant. Il travaillerait bien plus tard au service de la Croisade d'Argent.

Enfin, après avoir perdu ses deux seuls fils, et n'ayant jamais eu que peu de contacts avec le troisième, Soth perdit aussi sa femme bien-aimée, Alicia. Il tenta tout pour la faire revenir, et fut bientôt contacté par le Culte des Damnés, qui, naissant à peine, avait alors besoin de fonds et de soutiens. En échange ils promirent que leur maître consentirait à lui ramener sa bien aimée. Il accepta et ne leva pas le petit doigt lorsque les morts-vivants déferlèrent sur Lordaeron. Il se contenta d'attendre et de donner tout l'or qu'on lui demandait de donner.

Quand tout fut fini et que le Fléau eut gagné, on lui apporta finalement une épée, une gigantesque épée frappée du Lion de sa famille. Une épée très laide et lourde, alors qu'on lui avait promit son épouse si belle et douce. Il saisit l'arme et décapita les messagers du Fléau et c'est alors qu'il l'entendit. La voix de l'épée. La voix de sa femme. Il l'entendit lui murmurer des choses très douces à l'oreille, il comprit qu'on l'avait dupé, et il entra dans une rage telle qu'il massacra tous ceux qui étaient restés avec lui au manoir : oncles, cousins, parents plus ou moins éloignés, serviteurs, gardes du corps. Tout le clan fut massacré de la main de son maître. Puis il plongea dans un sommeil sans rêves et se transforma lentement en Chevalier de la Mort tandis qu'à l'extérieur du manoir le temps continuait son cours. La Maison du Cœur de Lion n'était plus.

Ethan Lionheart ne connut jamais son père et perdit sa mère très jeune. Il ne connut pas non plus son pays de naissance, Alterac, car tout n'était déjà que ruine dans ses plus lointains souvenirs. Il grandit dans les rangs du Syndicat, et ne les quitta que lorsqu'il fut enfin assez malin et fort pour s'enfuir vers le sud sans se faire tuer par ses collègues.

Il se racheta auprès de l'Alliance en vendant des informations au SI:7 et en travaillant pour lui pendant plusieurs années. Amassant une fortune relativement conséquente de manière encore indéterminée -d'aucuns disent qu'il s'agirait de détournements de fonds et de pillages de caravanes marchandes- durant son service, il racheta finalement sa liberté et tenta de se mettre à son service. Cela n'eut pour seul effet que de lui faire voir la mort de près : il avait beau n'avoir connu que la violence toute sa vie, être chasseur de primes était loin d'être une sinécure.

Ayant pris connaissance de l'existence d'un autre Lionheart quelque part dans le Nord, son cousin Yvan, il tenta de se rapprocher de lui en voulant s'engager dans l'un des ordres militaires présents sur ce front. Sa candidature fut ignorée, ou rejetée, ou peut être même le message n'arriva-t-il jamais à bon port ... quoi qu'il en soit, il n'eut pas de réponse.

Décidant alors de gagner l'estime de son cousin chevalier par un tout autre moyen, Ethan Lionheart épuisa sa richesse en très peu de temps pour faire reconnaître son titre de Seigneur hérité de son grand-père, pour obtenir un blason, le droit de se présenter à la cour, et pour engager des mercenaires ... La Maison du Coeur-de-Lion renaissait enfin de ses cendres.

Fort de son armée nouvelle quoique trop cher payée, Ethan Lionheart remonta péniblement Azeroth, jusqu'en Lordaeron, essuyant de lourdes pertes en chemin, pour arriver, exsangue, sur le palier des Courtetailles du Nid-de-l'Aigle. Il fallut ainsi plusieurs semaines, et de nombreuses batailles, avant de pouvoir quitter le fortin, et de campements en campements, assiéger le Fort-du-Lion, le reprendre au main de Soth, et asseoir, enfin, la Maison du Lion en des points écartelés des Maleterres et d'Alterac.

De mois en mois, les possessions s'agrandirent, certaines étaient perdues au profits d'autres, l'armée mercenaire se changeant lentement en armée régulière, plus fidèle et solides. Les vassaux étaient plus nombreux à venir plier le genou devant la bannière du Lion, et petit à petit, une unité se créait : forces multiples sous un seul cri de ralliement : « Je rugis ! ». Des alliances, plus ou moins tendues, se lièrent avec ceux qui luttaient en Lordaeron depuis déjà des années : le Clan Sombrecoeur, la Brigade Courtetaille, les Fils de Garithos. Des batailles furent gagnées, d'autres perdues, mais encore et toujours, la Résistance de Lordaeron subsistait dans les ruines.

Puis, Ethan Lionheart, miné par la maladie, s'éteignit dans des circonstances étranges ; son épouse, de chagrin ou de folie, quitta le Fort-du-Lion pour se terrer dans sa citadelle des Marches, reniant son droit et ses celui de ses enfants sur la Seigneurie du Lion, la laissa à un bâtard tout juste légitimé d'Edward Lionheart, le jeune Eldren, au passé trouble. Celui-ci ne fut pas enchanté par la nouvelle, et s’accommoda tant bien que mal de son nouveau rôle. Le Fort-du-Lion fut abandonné au profit du Cœur-du-Lion, bastion inexpugnable d’Alterac, en partie creusé dans la montagne, au nord-est du duché d’Aiglepic, nommant son seigneur Kiel d’Althain comme Régisseur de sa Maison.

Harassé par ce pouvoir dont il n’avait, au final, jamais voulu, le jeune Lion Doré choisit de léguer via acte officiel en août 35 son titre de Cœur-de-Lion au duc Kiel, ne conservant que celui de Marquis de Castafol. Suite au discours prononcé au Cœur-du-Lion, le nouveau Seigneur Cœur-de-Lion a entrepris de réformer l’administration des deux territoires en l’uniformisant, régnant autoritairement sur ses sujets, défendant à la fois le souvenir de son royaume d’origine, Gilnéas et son royaume d’adoption, Alterac.


Seigneur : Le Seigneur dirige la Maison, reçoit la fidélité inconditionnelle de tous, de ses soldats à ses plus proches conseillers, ces derniers l’aidant à réaliser son projet directeur. Il mène lui-même les troupes sur les champs de bataille, représente en tant que premier diplomate sa Maison auprès de l’Alliance, et de ses alliés.

Généralissime : La Généralissime, titre aujourd’hui honorifique, est le chef de la branche armée de la Maison, commandant aux deux régiments d’Aiglepic et au Régiment Smith, groupe d’élite issu de la fusion des restes de l’ancienne armée Lionheart. Elle est l’âme de la guerre au sein de la Maison, reçoit toute confiance du Seigneur, sa parole fait souvent loi et toujours auprès de ses soldats sur lesquels elle veille.

Argentier : L’Argentier dirige les affaires financières et commerciales de la Maison avec le Seigneur, veillant à la bonne santé des comptes, à la bonne gestion des ressources et des infrastructures de production de la Maison. Son avarice est réputée légendaire, mais son talent à faire fructifier les affaires et remplir les caisses avec la régularité d’un métronome explique la confiance du Seigneur en sa personne.

Chevalier-Lion :
Le corps des Chevaliers-Lion regroupe les nobles ayant juré fidélité au Cœur-de-Lion, qu’ils fassent partie de la noblesse d’épée ou de robe, avec ou sans terres. Ce sont ses vassaux, ses hommes de confiance qui le servent fidèlement, recevant protection et amitié de leur suzerain en retour, parfois des privilèges et des terres. Le titre était autrefois plus restrictif et moins lié à la noblesse, désignant les soldats d’élite dévolus à la protection du Seigneur, bien souvent nobles ou anoblis lors de leur nomination à ce poste.

Ambassade : L'Ambassade accueille les nobles et les roturiers qui représentent leur propre Maison et leurs intérêts auprès du Seigneur Coeur-de-Lion, sans pour autant être liés par un serment de vassalité. Sont également Ambassadeurs celles et ceux qui portent la voix du Seigneur et agissent diplomatiquement là où ils sont, affectés à une cité ou librement.

Officiers : Les officiers sont les capitaines des régiments de la Maison, des dignitaires et des ecclésiastiques. De pouvoir moindre que celui des Chevaliers-Lion, ils ont tout de même l’attention et la considération du Seigneur. Le grade regroupe également les Archontes d’Aiglepic, les seigneurs de clan du duché.

Sous-officier : Les sous-officiers sont divisés en deux grades, les caporaux, puis les sergents. Les sergents sont en charge de l’ordre, de la discipline et des entraînements au sein de leur régiment, tandis que les caporaux assurent la cohésion dans les groupes et veillent sur les plus jeunes et les nouveaux soldats.
Des titres et charges particulières peuvent leur être donnés.

Soldat : Tout ce qui porte une arme ou bien manie la magie, formant les forces vives de la Maison, plus ou moins équipés et portant l’obéissance, l’honneur et la loyauté comme principes fondamentaux.

HRP : Tout est dans le nom !




La guilde est une Maison noble. Par conséquent, certaines races/classes ne pourront donc pas postuler chez nous.

Les Humains* de tous les royaumes et nains sont très bien perçus et accueillis.

Les gnomes et les hauts-elfes auront bien plus de difficulté à nous intégrer. Pour les premiers, la famille ducale s'en méfie pour leur façon de penser et d'appréhender la vie en société autocratique, surtout si ceux-ci sont ingénieurs et ils doivent donc prouver en plus leur capacité à ne pas vouloir tout faire exploser. Les seconds sont bien souvent trop fiers pour accepter d'être inféodés à des hommes, et c'est l'arrogance rare de ces elfes qui leur barre la voie de la Maison.

Les Draeneis, Elfes de la Nuit et Pandarens ont rarement de raisons de soutenir les combats d'une Maison noble du Nord et sont méprisés par les instances dirigeantes locales, ainsi, leurs candidatures seront systématiquement refusées.


*Concernant le cas des Humains maudits, ils seront acceptés sous les conditions suivantes : que leur forme bestiale soit le moins souvent visible, uniquement en combat, qu'ils soient capables de redevenir humains à volonté, qu'ils soient capable de se contrôler parfaitement sous leur forme bestiale. Toute tentative de démonstration de domination alpha sera réprimée.


Toutes les classes sont acceptées, sauf les Chevaliers de la Mort, les Druides changeformes (Gardiens/Farouches), les Démonistes et les Chasseurs de Démons.
Les Chasseurs avec familier sont acceptés également pour peu qu'ils n'aient pas de créatures absurdes ou d’esprits de bête. Il n’y a pas d’uniforme autre que le tabard de guilde.

Vous pouvez également rejoindre la guilde en tant que vassal, auquel cas la procédure est différente et doit être vue avec le Seigneur Cœur-de-Lion.




La Maison mène guerre en Alterac pour défendre ses positions contre ses ennemis : Syndicat, ogres, Loups-de-Givre, monstres, contrebandiers et rebelles. Elle équipe ses soldats et ses dignitaires d’armes et d’armures issues de ses forges. Le reste des productions et des matériaux des ateliers d’Aiglepic est vendu pour enrichir les Cœur-de-Lion par le biais de la boutique établie en Hurlevent. Ce sont des armes de valeur diverse, modèles classiques peu onéreux, pièces uniques, modèles de collection, armes prestigieuses, et cette liste se trouve complétée par les découvertes de reliques à travers les continents, rapportées par les agents et chasseurs de trésors employés par la Maison ou par le corps dirigeant lors de campagnes en ou en dehors d’Alterac/Lordaeron. Elle compte parmi ses clients la bonne société humaine et de ce fait, la Maison entretient avec diligence sa présence sur la scène aristocratique, défendant avec la fermeté caractéristique des nordiques ses positions politiques,sur Gilnéas, Alterac et son action dans l'Alliance.

Une petite publication ici permet de découvrir la situation géo-politique de la région comprenant Aiglepic et le Coeur-du-Lion, lecture complétable par les présentations des grands fiefs à cette adresse.
Ci joint l'affiche d'ouverture pour la boutique.

Spoiler:
 


***



La guilde est un regroupement de joueurs à vocation clairement casual. Existante depuis décembre 2011, elle a connu nombre de hauts et de bas, et nous tournons actuellement à 5-6 personnes, un noyau extrêmement dur avec une vision particulière du jeu et des disponibilités variables, comprendre par là que nous ne fournissons pas de jeu chaque soir. Nous ne mentirons pas en affirmant qu’il est difficile de nous rejoindre, mais si la motivation est au rendez-vous, que les conditions de jeu de la guilde sont admises et n’entraînent pas un déguildage dans les trois semaines, nous nous ferons une joie d’accueillir le nouveau membre dans notre famille de joyeux déments.

La guilde est aujourd’hui centrée autour de la figure de Kiel d’Althain qui détient les clés du pouvoir en Castafol-Aiglepic et s’appuie sur les survivants de l’Armée Lionheart pour l’aider. Plusieurs campagnes se sont déroulées, se déroulent et adviendront encore en Alterac et au-delà, de Draenor aux Îles Brisées en passant par Strangleronce et Uldum.

Le mot d’ordre de ces suites d’évènements est d’une part de nous amuser en faisant progresser la guilde, d’autre part de répondre à ses motivations de recherche de matériaux, de reliques ou de trésors à vendre pour renflouer ses caisses. Nous avons beaucoup d’idées et de contenu, animé par plusieurs des nôtres, Félixia, Vandors et moi-même, l’heure de la retraite est bien loin de nous !

***

Citation :
Nom : Maisons du Coeur-de-Lion, regroupant la Maison du Cœur-de-Lion en elle-même et la Maison d’Althain.

Devise : « Je rugis ! » / « Liés par l’argent dans l’onyx, vers le ciel nous nous élevons. » / « En dépit du mépris que l’univers nous voue. »

Emblèmes :
- Une gueule de Lion rugissante doré, sur fond noir. (Maison du Cœur-de-Lion)
- Un aigle argent sur fond noir à bordures bleues. (Maison d’Althain)

Domaines :
- Le Cœur-du-Lion, forteresse en partie creusée dans la montagne, en Alterac Est, au nord-est d’Aiglepic.
- Duché d’Aiglepic, sur la frontière est d’Alterac.
- Baronnie d’Arcy, Hautes-Terres Arathies.
- Fief d’Avarras, les Grisonnes.
- Emprise de Castafol, Vallée d’Ombrelune (Draenor).
- Baronnie d'Aschenfahl et domaine de Svanhilde, Alterac.

Vassaux :

- Famille Maerith (Domaine Maerith, fortin de Mornegarde, en Lordaeron) ;
- Famille Valenfleur (notaires et avocats sudistes) ;
- Famille Vandors (Domaine de Draagt, Gilnéas ; Domaine d’Arcy, Hautes-Terres Arathies) ;
- Famille Von Deritch (Domaines d'Aschenfahl et Svanhilde, Alterac).


La branche commerce de la Maison s’appuie sur des stocks importants d’armes lqe et la compétence de Forge de l’un de mes rerolls. N’hésitez pas à consulter et me demander ! Nous restons contactables par ce forum, le forum de guilde ou en jeu, via Cianor/Halcyön/Skÿrion/Baldrigos pour mes personnages principaux ; Cederwynn, Vandors, Félixiia, Souv pour les officiers.



Dernière édition par Ethan Lionheart le Mar 16 Oct 2012 - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eldren Lionheart
Admin
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: La Maison du Coeur de Lion   Ven 5 Juil 2013 - 12:01

Mis à jour.

_________________
Eldren Lionheart, Jeune Seigneur du Lion. Paranoïaque.
Elen Baker, sibyllin voile de soie aux grands yeux bleus. Ombre d'Eldren..
Stanley Abbeyfall, Champion du Lion, Commandant des forces en Arathi. Colérique.
Fondu, Demi-Dieu draconique, Fléau du Lion, Destructeur du Multivers. Pingouin de forme.

In another dimension...
Famille Roncier, disséminée en Azeroth et éclatée par les conflits."De sang le passé, d'efforts l'avenir."
Balder Roncier, Guerrier vagabond.
Adelas Roncier, Jeune chimiste ingénieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeurdelion.forumgratuit.org
Kiel
PDG de la Karabor Fancy Chicken
avatar

Messages : 937
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 23
Localisation : Les pieds sur le bureau d'Eldren.

MessageSujet: Re: La Maison du Coeur de Lion   Sam 21 Nov 2015 - 14:36

Mis à jour.

_________________
"L'Archange Corwin passera avant la tempête avec des éclairs sur la poitrine. Quand il lui sera demandé où il va, il dira : "Aux extrémités de la Terre." où il se rend sans savoir quel ennemi l'aidera contre quel autre ennemi, ni qui la Corne touchera".
Roger Zelazny, Cycle des Princes d'Ambre, V
Kiel Reginald Bransian d'Althain, Duc d'Aiglepic, Seigneur Coeur-de-Lion.


Fingal d'Althain, héritier d'Aiglepic, fils illégitime de Kiel.
Juran Aubeciel, Evêque de Castafol-Aiglepic.
Erisdar d'Amblerash, Chancelier d'Aiglepic.
Renver Winterlake, Archonte du Renver.
Alistair Wakefield, docteur, alchimiste, apprenti ingénieur, aventurier doux dingue, allié des Valenfleur et des d'Althain, indépendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiel
PDG de la Karabor Fancy Chicken
avatar

Messages : 937
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 23
Localisation : Les pieds sur le bureau d'Eldren.

MessageSujet: Re: La Maison du Coeur de Lion   Lun 18 Avr 2016 - 9:51

Mis à jour : rajout du grade Ambassade, rajout des domaines Von Deritch et de la même famille au récapitulatif des vassaux et des possessions ; retrait des Vivebrume.

_________________
"L'Archange Corwin passera avant la tempête avec des éclairs sur la poitrine. Quand il lui sera demandé où il va, il dira : "Aux extrémités de la Terre." où il se rend sans savoir quel ennemi l'aidera contre quel autre ennemi, ni qui la Corne touchera".
Roger Zelazny, Cycle des Princes d'Ambre, V
Kiel Reginald Bransian d'Althain, Duc d'Aiglepic, Seigneur Coeur-de-Lion.


Fingal d'Althain, héritier d'Aiglepic, fils illégitime de Kiel.
Juran Aubeciel, Evêque de Castafol-Aiglepic.
Erisdar d'Amblerash, Chancelier d'Aiglepic.
Renver Winterlake, Archonte du Renver.
Alistair Wakefield, docteur, alchimiste, apprenti ingénieur, aventurier doux dingue, allié des Valenfleur et des d'Althain, indépendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiel
PDG de la Karabor Fancy Chicken
avatar

Messages : 937
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 23
Localisation : Les pieds sur le bureau d'Eldren.

MessageSujet: Re: La Maison du Coeur de Lion   Lun 28 Aoû 2017 - 20:47

Mis à jour : refonte graphique des titres, mise à l'honneur de la partie Histoire et réécriture de la partie Recrutement.

_________________
"L'Archange Corwin passera avant la tempête avec des éclairs sur la poitrine. Quand il lui sera demandé où il va, il dira : "Aux extrémités de la Terre." où il se rend sans savoir quel ennemi l'aidera contre quel autre ennemi, ni qui la Corne touchera".
Roger Zelazny, Cycle des Princes d'Ambre, V
Kiel Reginald Bransian d'Althain, Duc d'Aiglepic, Seigneur Coeur-de-Lion.


Fingal d'Althain, héritier d'Aiglepic, fils illégitime de Kiel.
Juran Aubeciel, Evêque de Castafol-Aiglepic.
Erisdar d'Amblerash, Chancelier d'Aiglepic.
Renver Winterlake, Archonte du Renver.
Alistair Wakefield, docteur, alchimiste, apprenti ingénieur, aventurier doux dingue, allié des Valenfleur et des d'Althain, indépendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Maison du Coeur de Lion   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Maison du Coeur de Lion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louen Coeur de Lion
» Louen Coeur de Lion (mon mien)
» Louen coeur de lion s'en va guerroyer [2000pts]
» [T.E.C] Louen Coeur-de-Lion
» De l'intérêt de Louen Coeur de Lion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison du Coeur-de-Lion :: Ambassade :: Codex-
Sauter vers: